Le journal des KaBaptiste-1. La nouvelle vie d’Erica

Share
1+

Mercredi 6 septembre

 

7 h 30

Aujourd’hui, je vais pas faire du retard. Hier, à Hair Broshe, on m’a teint les cheveux. Aujourd’hui, je vais les aplatir, car mes cheveux sont naturellement frisés. Aussi, je vais porter un chandail noir avec les hanches frangés et les manches courtes, des jeggings bleu, des ballerines, et un collier de capteur des rêves. 😍 Je suis contente que j’ai une garde-robe géante !

 

Je pars pour l’arrêt d’autobus. Comme d’hab, je suis très tôt (pas comme hier !) Alors, je ferai un musically dehors avant que je parte. Seulement une ! Je ne suis pas accrochée aux électros !

 

Fini ! L’autobus est arrivé ! Je dis bonjour au conducteur, et je suis SURPRISE.

—M-m-m-monsieur B-b-b-Beaulieu ???

—Bonjour ! Viens. On va à l’école. Dit-il.

OMG. Creeepyyyy! Je vais être embêtée durant mes années ici !!!

—Heey, Ericaaacaaaaa ! dit une voix familière.

C’est Sammy !

—Hey, Sammy ! Tu as vu ? M. Beaulieu est notre conducteur ! Hiiiitchaiii ! dis-je en rougissant, et lorsque Beaulieu tourne vers nous et souris.

 

—Ouiiiii ! Aïïïïïïïe !!! dit mon amie, peur.

—Et, POURQUOI m’appelez-vous « Ericaca » ? N’est-ce pas impoli ? demande-je, intéressé et énervée.

—Well, tout le monde t’appelle cela, non ? C’est le nouveau trend ici.

Ah ? QUI a fait ça ?

—Noooon ! Les Intellos ! Ils vont m’appeler « Caca » !!!

—Oh !

 

7 h 45

À l’école, j’attends. Je ne peux jamais y croire que Beaulieu est un conducteur d’autobus, et il sait où je vis ! ☹️ Comme on est les premiers à l’école, Beaulieu nous donne des petites collations de fruits gummies. Miaam ! Il nous demande des questions pour nous « connaitre ». Euh. Il a dit qu’il va être notre conducteur pour toutes nos années à Scarlvie. Ohh. On doit réveiller tôt !

 

9 h 10

Nous attendons pour Mme Roxanne pour commencer notre journée. M. Beaulieu entre dans la classe, sérieux.

—Les enfants. J’ai deux nouvelles pour vous. dit-il.

Oh, oh.

—Premièrement, je ne suis pas très content de hier. Si vous savez qui a mis l’école en feu, dis-moi. Je veux savoir car il y avait 5 élevés morts et UNE élève blessé. Vous savez qui, notre Erica KaBaptiste, qui n’est pas très contente non plus. Explique-t-il, sans émotion.

Les élèves ne disent un mot.

—Aussi, ma deuxième nouvelle et la finale. Vous savez Mme Roxanne, de hier ? demande-t-il.

—Oh que oui ! nous répondons.

—Ben, son attitude n’a pas été approprié quand elle vous a accueillis. Alors, j’ai coupé son contrat au maximum et elle n’a plus le droit d’aller ou de travailler à l’École Secondaire Catholique Scarlvie. Dit Beaulieu.

OMG ! Wooow, c’est siii bad ! Qui ferais ça ?!

 

—Monsieur, j’ai une question. Dit une fille rousse.

—Oui, Elena ? réponds Beaulieu.

—Qui serai notre prof de salle principale, alors ?

—Une gentille dame nouvelle qui s’appelle Madame Julianne.

 

Ôooé, elle sonne gentille ! 😉

 

—Est-ce-qu’elle est plus attentionnée en apprendre ? demande Sammy.

—Oui, est veux que vous amusiez, mais apprenez aussi. Elle vient demain.

 

J’ai un sentiment fort qu’elle va être une très agréable enseignante.

 

9 h 30

Aujourd’hui, nous faisons des résolutions de problèmes.  😐 C’est tellement confusant.

—Alors, Sylvie possède un certain nombre de chocolats. Son ami Carl lui donne 6 chocolats. Elle a maintenant 15 chocolats. Combien de chocolats Sylvie avait-elle au départ ? lis M. Ray.

 

Oh mon dieu, ça c’est facile !!! Heeeeey, « Sylvie » et « Carl » ? 😏

 

—Je sais ! dis-je.

—Oui, Erica ?

—Elle avait 9 chocolats !

La classe a l’air vraiment étonnés. Pourquoi ?

—Erica…tu as juste répondu la bonne réponse…en maths…dit Martine.

—Oui, et ?

—BRAVO !!! Wow, Ericaaa ! dit M. Ray.

—Super, Erica. Est-ce-que tu as menti ? Ou c’est la vérité ? Tu es bonne en maths ? Ou tu as juste su la réponse ? dis Beaulieu, dans ma tête. Ou dit-il vraiment ça ?!

Je secoue ma tête, et c’est pas un rêve. M. Beaulieu vient juste d’entrer, mais il a juste dit ça dans ma tête.

—Erica ! Super ! Comment as-tu su la réponse ? dit-il.

—Euh…j’ai utilisé mon imagination… ? dis-je.

—Viens me voir, à la récré. Et toi aussi, Raymond.

—Ok. Disons M. Ray et moi.

Oh non !

—Peut-être je peux rester, et observer ! dit Beaulieu.

—Euh, ok, classe. Faisons une autre ! déclare M. Ray.

Ok. 😕

— Fernande a acheté 6 oranges. Edmond en achète 3 fois plus. Combien d’oranges Edmond a-t-il acheté ?

POURQUOI ces exercices ont les noms des personnes que je sais ?? 🙂

—Oui, Erica ? demande M. Ray, lorsque Beaulieu reste surpris.

—Edmond a acheté 18 oranges. Réponds-je.

La classe est trop bizarre !!! 😕

—Erica. Es-tu en train de me mentir ? demande Beaulieu.

Oh ! C’était vrai !

—Non ! Ces activités sont de 2e année ! Je pense que j’ai fait cela a mon école élémentaire catholique Ameurouse en 2e ! dis-je, sincèrement.

—Humm. Ok.

Arrgh !!! Il est so embarrassing! Il vraiment devait le dire devant toute ma classe !!!! 😤

10 h 30

—Merci d’avoir resté, Erica ! dit Beaulieu.

—Heu, de rien…je pense…hésite-je.

Puis, M. Ray entre. Je sens qu’on est en trouble! 😶

 

—Alors, je juste voulais savoir, Erica, ce qui te trouble. Qui tu es.

—Ben, je suis Erica Lala KaBaptiste, mais les gens nous appellent les « KaBés ». Ma fête est demain. Mes troubles sont les maths. Je suis gênée car CE MATIN j’ai pris un Snapchat et TU as bombé le post ! Et aussi, je ne mens pas ! Je suis 100% sure que j’ai fait ces choses en 2e ! Si tu veux, ma mère peux te le prouver ! Elle veut que je lui écrive 2 fois par jour à l’école. Dis-je.

—Oh, ok. Tu es avancée. Mumble M. Ray.

—Ok, je te permets de lui écrire deux fois uniquement. Dit Beaulieu.

J’ouvre FaceTime, et elle nous parle.

—Oui, oui ! J’ai vu ce papier, en 2e année ! Elle avait de la difficulté, et son enseignante Madame Sandrine l’a aidée ! dit Maman.

—Oh d’accord ! dit Beaulieu.

—Merci ! dit M. Ray.

Smooches, au ’voir ! dis-je.

Bye ! dit Maman.

—Erica ! Tu as le FaceTime de cette madame ? demande M. Ray.

—Non, mais papa l’as ! réponds-je.

—Appelle ton père. Ordonne Beaulieu.

—D’accord.

Je fais son numéro, et on lui parle.

—Pourquoi vous pensez qu’Erica mente ? Son bulletin te prouve ! Regarde ! dit Papa.

LE bulletin : maths : Numération- C+. Géométrie- C. Mesure : D+. Modélisation et algèbre : C. Traitements de données et probabilité : C+.

 

—Oh…humm…Merci !!! dit Beaulieu.

 

 

Beaulieu devrait se sentir très coupable car il pensait je MENTAIS !!!

—Hum, tu ne me croyais pas ? dis-je.

—Oh, que oui, nous te croyons !!! Pas de souci, on te comprend ! réplique M. Ray.

—Reste ici quand même, Erica. On voulait te parler encore. Dit Beaulieu.

—Mmm, ‘k. Marmonne-je.

 

10 h 45

 

—Qu’est-ce-qui t’as arrivé ? demande Sammy au cours de Français.

—Je vais avoir M. Ray comme tuteur ! dis-je.

—Oh !!!

—Je sais !!! Déprime totale !!!

C’est siii embarrassant !!!! ☹️

 

16 h 30

—Erica, comment a été ta journée ? demande Maman.

—Bien…mais une chose a perturbé l’après-midi. Dis-je.

—Quoi ?

—Mon enseignant est mon tuteur.

—…

 

 

—Quoi ??? Je sais, c’est bizarre !

—Oh, oui. Je sens que c’est…anormal.

—C’est quoi « anormal » ?

—Ça veut dire pas normal.

—Ok.

 

😐 Ok…

Je pars, et va dans ma chambre, et commence mes devoirs. Études Sociales : écrire les provinces et territoires du Canada sur la carte géographique, et Français : écrire les verbes du 3e groupe au passé composé. Mais, après ça, Mme Dallie veut que je FaceTime Sammy pour continuer notre roman.

 

—Donc, as-tu des idées ? demande mon amie.

—Oui, on pourra écrire qu’Adrianne, après elle entre dans sa nouvelle école privée, elle aura une enseignante qui cause la confusion, et qui sera fired. Suggeste-je.

—Ça me rappelle de quelque chose…

Soudainement, Nelela entre dans ma chambre.

—Ericaaaaaaaa ! Fais un musical avec mooooooi !!! Peux jouer sur le Mac Book ???? Heeeeey, amie d’Ericaaaaaaaa ! dit-elle.

—Nelela Lele KaBaptiste !!!!!!!!!!! Je fais mes devoirs, j’en fais une avec toi en 15 minutes ! dis-je.

—Fine.

—Bon.

 

—Alors. On contin¾

—Erica ! J’ai préparé des ailes de poulet délicieuses ! dit Papa.

—Papaaaaaaaaaaa ! Je fais mes devoirs ! Je dois finir un roman pour vendredi et on a 2 jours. Dis-je, ennuyée.

—Oh, je vais te les laisser ici ! Sur le comptoir…

—Parfaaaait.

 

Ouf. La vie dramatique. 😐

—Bon, Sammy, on continue…